Traitements et gestion de la végétation

La végétation spontanée peut compromettre le renouvellement des parcelles, qu'elle soit :

- herbacée (graminées, fougères, joncs...),

- ligneuse (ronces, rejets de charme ou de châtaignier...).

Pour la maitriser plusieurs techniques existent.

Traitements chimiques

L'utilisation de produits phytopharmaceutiques est encadrée par la réglementation. Elle vise à réduire leur impact sur l'environnement, l'eau et la santé des utilisateurs :

- L'achat et l'application des produits doivent être réalisés par une personne détentrice d'un agrément : "le Certiphyto". A défaut d'en être titulaire, le propriétiare forestier devra faire appel à une entreprise agréée.

- Les produits doivent être homologués pour un usage "Forêt".

À consulter :


Méthodes alternatives

De nouvelles méthodes de lutte contre la végétation se développent. Elles permettent à la fois de :

- supprimer l'utilisation de produits chimiques

- travailler le sol et donc faciliter l'installation des plants ou semis.

Ces méthodes utilisent des outils généralement montés sur mini-pelle afin de réduire l'impact de l'intervention sur le sol. Elles ont été développées depuis plusieurs années grâce à la collaboration d'entreprises de travaux forestiers et de l'INRA.

À consulter :